Le site de Tous les Supporters du Stade Malherbe Caen

Dernier : L1 Strasbourg 2-2 Caen
18ème
14 pts
Prochain : L1 - Le 15/12 à 20h00
Stade Michel d'Orna... 15ème
18 pts
Résultats
Ligue 1 (2018/2019)
18ème journée
Nice-ASSE  14.12  20h45 
Nîmes-Lille  15.12  15h00 
Dijon-Paris  -  17h00 
Guingamp-Rennes  -  - 
Amiens-Angers  -  20h00 
Caen-Toulouse  -  - 
Nantes-Montp...  -  - 
Reims-Strasbourg  -  - 
OM-Bordeaux  16.12  13h00 
Lyon-Monaco  -  21h00 
Video des buts
Stéphane Darbion
Min. : 22e
Taille :
Durée :

Vu : 10068
Livio Nabab
Min. : 79e
Taille :
Durée :

Vu : 9108
Corentin Jean
Min. : 88e
Taille :
Durée :

Vu : 7924
Nos partenaires
Les sites Amis
Mathieu Bodmer : « Ravi du maintien de Caen ! »
DÉTAILS
> Lundi 21 avril 2008
> Lu : 5252 fois
 Cela fait 5 années que Mathieu Bodmer a quitté les couleurs rouge et bleu malherbistes, mais il en demeure pas moins attaché à la région et au club bas-normand. Il le témoigne une nouvelle fois en acceptant avec gentillesse de répondre aux questions de SMCaen.net.
Focus sur une des star de notre championnat qui a débuté avec le Stade Malherbe.

Par Mickaël MÉLIGNE
[Source: LeMalherbiste.fr]

Une carrière qui évolue dans le bon sens

Est-ce que le passage de Lille à Lyon fut délicat pour toi ? Nouveau club, nouveau standing...
Mathieu Bodmer : Hé bien dans l'ensemble, ça s'est super bien passé. La famille s'est très bien adapté à ce changement, donc c'est un bon point. Ensuite, sportivement, je suis arrivé dans un club où il y a une forte concurrence en général et donc à mon poste. Mais je l'accepte, je suis venu aussi pour ça, et j'ai été servi !

Côté terrain, tu as été baladé par le coach lyonnais entre la défense et le milieu. Finalement, ta polyvalence t'as permis de te faire une place intéressante dans le groupe.
Mathieu Bodmer : C'est sûr que j'ai été avantagé par le fait d'avoir une certaine polyvalence. Ça m'a permis dans un premier temps de jouer plus vite avec mon nouveau club et ensuite de gagner du temps de jeu et d'apparaître régulièrement dans le onze de titulaires. C'est vrai que c'est plutôt une bonne chose pour moi de pouvoir jouer à plusieurs postes. Mais en venant à Lyon, je voulais surtout montrer ce que je vaux au milieu de terrain. C'est pour ça qu'à un moment donné, je me suis exprimé sur le fait que je ne souhaitais pas qu'on m'utilise trop souvent au poste de défenseur central, comme le souhaitaient certains dirigeants au départ.

Gambling Affiliation


La saison se termine, es-tu satisfait de l'année que tu viens de produire entre le championnat, la Ligue des champions et les coupes ? Ou bien tu aurais voulu faire mieux à certains niveaux ?
Mathieu Bodmer : Non je suis plutôt satisfait. Pour le moment dans l'ensemble, ça dépasse même mes espérances. J'ai participé à tous les matches, je suis même le joueur le plus utilisé de l'effectif en championnat. J'ai quand même un léger regret par rapport à la Ligue des Champions, où j'aurais voulu participer davantage. Mais je ne vais pas faire la fine bouche, l'ensemble est plutôt satisfaisant.

Pour couronner le tout, tu as été appelé pour la première fois en Equipe de France. C'est une belle récompense pour toi. Elle a pourtant tardé à venir !
Mathieu Bodmer : Oui, l'annonce de ma sélection a été une superbe nouvelle. C'est vrai que cela faisait pas mal temps qu'on m'en parlait. Mais le plus important, c'est d'avoir été appelé et d'y être allé. Je ressens aujourd'hui beaucoup de fierté vis-à-vis de cette première sélection. J'espère dorénavant pouvoir y retourner le plus souvent possible.

« Revenir un jour à Malherbe »

Tu as retrouvé d'Ornano fin octobre pour la Coupe de La Ligue. Qu'as-tu ressenti lorsque tu as redécouvert ce stade ? Et plus tard dans la soirée, lorsque tu marques le but qui donne l'avantage à l'Olympique Lyonnais ?
Mathieu Bodmer : En fait, c'était la deuxième fois que je revenais à d'Ornano. J'étais venu jouer avec Lille en 2004. Ca m'avait fait super plaisir, surtout l'accueil des supporters caennais. C'est toujours des moments fort agréables à vivre. Après, c'est vrai que j'ai marqué en Coupe de la Ligue avec Lyon et c'était plutôt bizarre. Parce que d'un côté, je ne voulais pas fêter mon but parce que Caen est mon club formateur que j'apprécie beaucoup. De l'autre côté, il y avait dans les tribunes mes enfants qui sont venus pour la première fois voir un match au stade; en compagnie de ma femme, de toute ma famille et de mes amis d'enfance. Donc c'était vraiment sur le coup un sentiment particulier.

Bien que cela fait 5 ans que tu as quitté la Basse-Normandie, suis-tu chaque année avec attention les résultats du Stade Malherbe ?
Mathieu Bodmer : Bien sûr, c'est une ville et un club très importants pour moi. C'est le club dans lequel j'ai suivi toute ma formation. C'est à Caen que j'ai débuté ma carrière de footballeur professionnel. Et j'y ai également rencontré ma femme. Donc j'essaie de regarder tous les matches de Malherbe. Dès que je peux, si je suis dans la région, je viens aussi voir les matches au stade.

Un mot sur le parcours caennais et le maintien qu'ils viennent d'assurer de belle manière face au PSG ?
Mathieu Bodmer : Je suis très content de ce maintien. Cela faisait trois années de suite que tout se jouait sur la dernière journée (montée, descente), donc c'est une bonne chose d'avoir rempli l'objectif à quatre journées de la fin. Mais leur parcours ne m'étonne pas du tout, vu les joueurs composant le groupe cette année et la qualité qu'ils ont. Pour moi, c'est tout à fait logique d'en être arrivé là. Je pense même qu'ils auraient pu espérer quelque chose de mieux, mais pour une première saison, c'est déjà très bien.

Tu as brillé à Lille, tu brilles également à Lyon. Est-ce que le fait d'avoir quitté ton club formateur sans avoir connu la Ligue 1 avec lui est un regret pour toi ? Aurais-tu voulu que ça se passe autrement ?
Mathieu Bodmer : Un énorme regret oui ! J'ai toujours dit que je voulais jouer en Ligue 1 avec Malherbe. Malheureusement, à cause d'une certaine personne (ndlr, Patrick Remy l'entraîneur de l'époque) ça n'a pas pu être possible. Il ne voulait plus de moi dans l'effectif, pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le football. Mais c'est comme ça... Je tiens d'ailleurs à remercier Franck Dumas et le président Fortin qui m'ont aidé à rejoindre Lille. Sans eux, je ne serais pas là où je suis aujourd'hui. Mais sincèrement, j'espère pouvoir un jour rectifier le tir et combler ce manque en revenant jouer ici à Caen, dans mon club formateur. Un peu à l'image d'autres joueurs qui l'ont fait avant moi (ndlr, exemple : Gravelaine).

Es-tu en contact avec certains joueurs actuels de Caen ? Gardes-tu des affinités avec l'encadrement du club ou même la région ?
Mathieu Bodmer : Oui j'ai régulièrement au téléphone et je croise souvent Cédric (Hengbart), Titi Deroin, Reynald Lemaître, Yo Gouffran ou encore Julien Toudic. Avec l'encradrement, l'avantage c'est que depuis que je suis parti, rien n'a bougé. Les personnes que j'ai connues sont toujours en poste aujourd'hui : Philippe Tranchant, Dany Pain, Seb Bannier, Mathieu Ballon, mon ami Pilou, Franck et le président Fortin... J'en oublie sûrement ! J'ai toujours des attaches avec la région, puisque j'ai une maison sur Caen. Mes beaux-parents habitent Hérouville, donc je rentre aussi souvent que je peux. En plus, comme je suis originaire d'Evreux, ça me permet également d'aller rendre visite à ma famille.

Enfin, as-tu un message à faire passer aux supporters normands qui ne t'ont pas oublié, en témoignent tes deux venues à d'Ornano cette saison ?
Mathieu Bodmer : Tout d'abord, je remercie tout le public qui m'a réservé un accueil très chaleureux. J'encourage les supporters caennais à venir toujours aussi nombreux, car pour nous visiteurs c'est toujours un plaisir de venir jouer au Stade d'Ornano avec une telle ambiance. Et pour finir, je souhaite un bon courage à tout le monde pour la saison prochaine. Je vous retrouverai avec le même plaisir.


Comme on a pu s'en rendre compte à travers cet entretien réalisé entre Mathieu et notre site, le joueur formé au club a bien grandi. A l'image des Gallas, Rothen, Zubar, il symbolise la réussite du travail de formation réalisé par le Stade Malherbe. Ce fut en tout cas un immense plaisir de pouvoir recueillir les impressions d'un gars simple et disponible. Merci à toi Mathieu et rendez-vous à l'année prochaine...
Réagissez 0 commentaire
Pseudo :
Vous avez la possibilité d'écrire un commentaire de 1000 caractères maximum.
Enregistrer
DERNIERS ARTICLES
DERNIÈRES BRÈVES
6 nov. 00h03 |

Mon compte

Pseudo
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Vous n'êtes pas encore membre ?

Inscrivez-vous

Le L!ve BOOK
Se connecter ou s'incrire pour intervenir.
Concours de pronostics
Lire tous les messages >>