Le site de Tous les Supporters du Stade Malherbe Caen

Dernier : L2 Caen 2-2 Toulouse
8ème
28 pts
Prochain : L2 - Le 19/01 à 19h00
Stade François-Cot... 13ème
22 pts
Résultats
Ligue 2 (2020/2021)
20ème journée
TFC-Grenoble  19.01  15h00 
Troyes-Sochaux  -  - 
AC Ajaccio-Caen  -  19h00 
Amiens-Le Havre  -  - 
AJA-Châteauroux  -  - 
Chambly-Niort  -  - 
Clermo...-Dunke...  -  - 
Guingamp-Nancy  -  - 
Rodez-Pau  -  - 
VA-Paris FC  -  - 
Video des buts
Stéphane Darbion
Min. : 22e
Taille :
Durée :

Vu : 13170
Livio Nabab
Min. : 79e
Taille :
Durée :

Vu : 12323
Corentin Jean
Min. : 88e
Taille :
Durée :

Vu : 10540
Nos partenaires
Les sites Amis
Supporter Valenciennois : «On a une équipe de pitbulls»
DÉTAILS
> Jeudi 8 novembre 2007
> Lu : 3980 fois
 On parlait du Mans, véritable équipe type de Ligue 1, Valenciennes n'en est pas loin. Le maintien obtenu la saison dernière, les hommes de Kombouaré continuent le travail entrepris depuis près de 3 ans. Prise de température avec un supporter valenciennois, membre de la rédaction du site http://www.vaenl1.com/.

Par Mickaël MÉLIGNE
[Source: LeMalherbiste.fr]



Découvrez l'interview croisée sur le site http://www.vaenl1.com.


Il y a 4 saisons encore, Valenciennes était pensionnaire du championnat National. Aujourd'hui, le club entame sa seconde saison parmi l'élite du football français. Quels ont été les clés à chaque étape de cette presque insolente réussite ?
Buch : A Valenciennes il y a toujours eu un potentiel, on attendait ce retour depuis trop longtemps. La remontée du National à la L1 en deux ans est un véritable exploit.
Cette réussite on la doit dans un 1er temps à un staff compétent (j’y inclus aussi Daniel Leclercq qui à l’époque à fait retrouver la L2 au club) ainsi qu’à un recrutement intelligent.
On a prit des joueurs avec une mentalité qui colle bien avec les valeurs du club : travail et humilité.

Le maintien fut obtenu la saison passée avec un effectif ayant peu changé par rapport à celui qui vous a permis d'être champion de Ligue 2. Le recrutement de cet été fut tout aussi discret que le précédent. C'est une politique totalement volontaire ou cela tient à d'autres éléments comme l'aspect financier ?
Buch : Déjà il n’y a pas eu de chamboulement cet été, le 1er recrutement a été de garder nos joueurs cadres : Mater, Chelle, Savidan et Ouaddou entre autres ont été sollicités mais on a su les convaincre de rester, la stabilité est une chose importante.
Concernant les nouveaux joueurs, nous somme bien entendu obliger de recruter « malin » car nous n’avons pas le budget de Lyon ou de Lens, nous avions déjà fait une bonne pioche avec Jéovanio l’hiver dernier et on a remis ça avec le colombien Sanchez qui a un énorme potentiel.
Le club essai de dénicher de nouveaux talents et aussi de relancer des joueurs un peu dans le creux de la vague comme Audel qui ne jouait pas à Lille et qui fait un début de saison très intéressant et aussi un joueur comme Belmadi qui techniquement est au dessus du lot.
Pour l’instant les résultats donnent raison au staff valenciennois.

Valenciennes présente un bilan plus qu'honorable à domicile (4V, 2N, 0D), mais la tendance actuelle est moins réjouissante avec 4 points glané sur les 5 derniers matches. Peux-tu nous expliquer les raisons de cette perte de vitesse ?
Buch : Déjà on a joué 3 fois à l’extérieur face à Lille, Bordeaux et Lyon et reçu le PSG qui est loin d’être à la ramasse hors de ses bases, donc une série très difficile à négocier.
On est un peu retombé dans nos travers de la saison dernière, il y a eu trop d’erreurs individuelles grossières (notamment à Bordeaux et à Lille) et à ce niveau de jeu ça ne pardonne pas.
Après ça tient à peu de chose, dans le contenu on a montré de belles choses (à part à Lille où on a été à côté de notre sujet), en ce moment c’est surtout la réussite et l’efficacité qui nous font défaut mais je ne suis pas inquiet, ça va bien finir par payer.


Aujourd'hui, on présente Valenciennes comme une équipe costaude, cohérente et animée d'un état d'esprit irréprochable. Peux-tu nous détailler les divers aspects collectifs et individuels qui font la force de ce groupe ?
Buch : Valenciennes c’est tout d’abord un bloc, le coach demande à tous le monde de défendre, on a vraiment une équipe de « pitbulls », on ne lâche rien.
Ensuite on a gagné un peu en maturité, ça nous aide à mieux gérer les temps faibles durant les matches.
Il n’est pas évident de parler d’individualités car à Valenciennes on parle plus d’individualités au service du collectif. Mais je ne pourrais m’empêcher de parler de Savidan qui reste un élément hors normes. Il est imprévisible, capable de faire basculer un match à lui seul.


Kombouaré est au club depuis 3 ans et symbolise aussi la réussite du VAFC. Quel est sa philosophie de jeu et a-t-elle évoluée depuis le retour en Ligue 1 ? Sur quels principes aime-t-il s'appuyer ? Vers quel schéma préfère-t-il faire jouer son équipe ?
Buch : Le coach est un adepte du beau jeu, pour ceux qui ont vu VA jouer cette saison ils auront pu remarquer qu’on ne refuse jamais le jeu, on a une équipe « joueuse ».
Cette saison on joue en 442 avec 2 défensifs, 2 joueurs de couloirs et 2 attaquants, généralement en attaque on retrouve un pivot (Pujol ou Audel) avec Savidan en électron libre.

A quelques jours de la réception de Caen, on sent les supporters Valenciennois assez confiants. Il y a peu de temps de cela, c'est Caen qui faisait figure de gros et Valenciennes du challenger. La tendance s'est inversée aujourd'hui. Comment jauges-tu l'effectif caennais ? Et quel regard portes-tu sur son parcours cette saison ?
Buch : Perso je suis très méfiant, c’est le match piège par excellence, Caen reste une équipe qui a les mêmes objectifs que nous c’est à dire le maintien et les matches face aux prétendants au maintien ne sont jamais simples.
De plus les caennais disposent d’individualités intéressantes comme Gouffran, Proment, Hengbart ou Mazure qui ont déjà une expérience de la L1.
Concernant votre recrutement vous avez fait une super affaire avec un joueur comme Nivet. Par contre, j’émets quelques réserves concernant Jemaa qui, quand il était à Lens, était un habitué des discothèques belges…
Caen reste sur une série de 4 matches sans défaite (depuis le nul à Lorient) avec 2 victoires consécutives à la maison mais à l’extérieur c’est toujours difficile avec aucun but inscrit.
Pour le moment ils sont un peu au dessus de la zone rouge, mais le championnat reste serré. Seuls 3 points séparent nos équipes.

Pour la rencontre de samedi, quels joueurs seront absent ou sont incertains côté valenciennois ? Quelle équipe et selon quelle configuration tactique Valenciennes devrait se présenter ?
Buch : Concernant les absences on aura Saez qui purgera un match de suspension (tout comme Kombouaré dans les tribunes), Jéovanio (indisponible jusqu’en janvier) et Chelle (reprise suite à une déchirure au mollet) ainsi que Roudet (contusion au genou).
Audel et Rippert s’entrainent avec le groupe mais restent incertains pour samedi, un point sera fait vendredi sur leur état de santé.
Tactiquement ça sera sans surprise avec un 442, reste à savoir qui sera aligné en attaque...


Merci à Buch, membre de la rédaction du site http://www.vaenl1.com pour sa disponibilité et sa réactivité.
Réagissez 0 commentaire
Pseudo :
Vous avez la possibilité d'écrire un commentaire de 1000 caractères maximum.
DERNIERS ARTICLES
DERNIÈRES BRÈVES
21 dec. 12h36 | Toutes nos condoléances.
20 dec. 12h26 | Le classement des pronos

Mon compte

Pseudo
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Vous n'êtes pas encore membre ?

Inscrivez-vous

Le L!ve BOOK
Se connecter ou s'incrire pour intervenir.
Concours de pronostics
Lire tous les messages >>